Samedi 21 Avril 2018
.....111 eme jour de l'année
La Fête à souhaiter :
St Anselme

Le dicton du jour

Les Apparaux
de mouillage 1/2

1- Sur cette PAGE :Constitution et dimensionnement du mouillage, notre matériel
2- PAGESUIVANTE ,Mouiller , empenneler , embosser ,patte d' oie , alarme GPS

 

 

Apparaux de mouillage : tout le matériel qui concernent le mouillage ( et non l’amarrage ) ancre
Depuis le 15 avril 2008, la division 240 réglemente les navires de plaisance , l'article 240-2.54 concerne les mouillages.

 

Article 240-2.54
Installations de mouillage
Tout navire est conçu de manière à pouvoir mouiller , être amarré remorqué en toute sécurité. Les dispositifs à bord sont prévus en fonction de la taille du navire et de sa catégorie de conception ainsi que de la masse du matériel devant être manipulé au cours des manoeuvres.

 

Sur nos précédents voiliers nous n'avons jamais affourcher mais toujours empenneler quand le vent venait à forcir aussi dans cette rubrique nous parlerons du matériel que nous avons à bord et des différentes mises en œuvre ce ce matériel que nous avons effectuées;il est vrai aussi que nous ne nous posions pas de questions , les ancres courantes étaient la CQR , la Britany et la Fob et la bâille de mouillage contenait plus de chaîne qu'elle ne pouvait en recevoir c'est pourquoi il fallait toujours la détasser .Nous n'avons jamais utilisé la technique du 2eme mouillage en plomb de sonde mais cette solution nous séduit et nous allons l'utiliser lors de vents forts sans risque de changement de l'orientation car dans ce cas gare à l'emmêlage.

 

mouillage

 

Nous n'avons eu , après l'achat de notre dernier voilier, qu'une confiance limitée dans le mouillage présent à bord , peut-Être parce que le bateau étant plus grand , le fardage devenait important et nous souhaitions déterminer le mouillage principal minimum que nous devions avoir à bord. Ce dossier résume notre réflexion sur le sujet.

 

1. Constitution d' un mouillage

Le mouillage ou ligne de mouillage est l’ensemble du matériel permettant de mouiller

Un mouillage est constitué :

 

- d'une ancre qui assure l'accrochage sur le fond
- d'une chaîne qui évite le ragage sur le fond ; cette chaîne doit être conforme ISO 4565-1986 .
- d' un câblot en polyamide qui assure l'amortissement
- d'un guindeau pour remonter plus facilement le tout
- éventuellement (nous l'avons rarement utilisé) d'un orin pour positionner l'ancre et aussi pouvoir la remonter si elle se coinçait dans des rochers.

 

La chaîne

 

la chaîne inox ,

très chère et qui peut casser comme du verre suivant le type d' inox ( argument très souvent avancé , l' un des premiers à le dire fut Moitessier ,....il y a bien longtemps ); les chaines en acier inoxydable de l'ancienne génération utilisées pour le mouillage sont ou étaient en inox AISI 304 ou AISI 316 , les chaines de bonne qualité actuelles sont fabriquées à partir d' inox AISI316L et AISI 318LN et n' ont pas ces inconvénients elles peuvent même avoir aussi des avantages .

Un peu de technologie :

 

taux de carbone
Il y a une cinquantaine d' années , le taux de carbone dans l'acier 316 est passé de 0.08 % à 0.03 % de son poids pour augmenter sa résistance à la corrosion en milieu chloré et donc en eau de mer en limitant la présence de carbures métalliques. Cet inox est commercialisé sous l'appellation AISI 316L. Avec le fer, l'élément principal de cet inox 316L est le chrome, (16,5% à 18,5%) pour le rendre résistant à la corrosion en formant à sa surface une couche d'oxyde de chrome. Nickel (10%),Molybdène (2%) et Azote (0,1%) sont les autres composants. Le polissage du 316L est plus plus facile et plus fin que celui du 316.

L'utilisation d'un acier inox L va réduire la tendance de la matière à craquer après soudage; avec un acier inoxydable à haute teneur en carbone comme le 316 des soudures peuvent se fissurer .

L'inox AISI 318LN contient moins de Nickel (5%) mais plus de Chrome , de Molybdène et d' Azote.

 

Informations de Mr nguyen de la sté allemande ketten-waelder sur les chaines en inox 318LN:

 

avantagesdes chaînes en inox 318LN
-moins de friction car pas de précipitation d'une couche de formation comme on a sur une chaine galvanisée.
-La galvanisation (Hot deep galvanized process) d'une épaisseur de zinc de 8 à 12 micron s'enlève facilement avec le temps et cause une augmentation de friction considérable et détruit le guindeaux . Du à ce facteur ,une accumulation de la chaine dans sa baille se produit pendant la remontée et provoque également le blocage du guindeau ;
-Le diamètre de la chaine utilisée avec de l' acier inoxydable est moins important que celui d' une chaine en acier galvanisé: une chaine galvanisée de 10 mm de diamètre et de 100 m de long pèse environ 250 kg avec l' ancre , tandis qu' une chaine inox de qualité va peser en 8 mm 150 kg.
-Une chaine galvanisé en acier haute carbone de 10mm a une résistance à la rupture 5 tonnes pour un travail de 2,5 tonnes maxi tandis que la chaine inox 318LN de diamètre 8 mm a une résistance à la rupture 6,3 tonnes pour un travail max de 3,15 tonnes ce qui est beaucoup plus que la chaine galvanisée
-Un dernier avantage : moins de place, moins de poids, moins de friction et donc une plus longue durée d'utilisation; les anneaux sont fabriqués dans les tolérances de la norme afin d'éviter le blocage sur le barbotin etc.

les accidents concernant les chaines d'acier inoxydable qui cassent comme une verre sont souvent à l'origine de l'utilisation de chaines inox destinées au levage AISI316 et non aux utilisations marines (316L ou 318LN plus adaptes)

Notre usine ketten-waelder garantie la qualité en fournissant un certificat.

Document joint : Cromox_2014_Ankerketten-version nautique.pdf

cromox

 

 

A éviter : les maillons rapides

 

 

2. Dimensionnement du mouillage

Tout est dit sur le site d' Alain Fraysse , il suffit de télécharger le fichier 'rodeanch.zip' ,de le décompresser afin d'exécuter le fichier Excel du même nom .

Dimensionnement du mouillage par Alain Fraysse

 

D'autres fichiers Excel sont disponibles sur ce site concernant les comportements statique et dynamique d'une ligne de mouillage ainsi que sur les lacets et embardées.

 

 

 

3. Le Matériel à bord d'Idem :

Mouillage à bord du bateau lors de l'achat :

 

 

- 1 ancre CQR de 45 livres dont la verge est légèrement tordue,
- 50 mètres de chaîne de diamètre 10 mm ,
- 50 mètres de câblot de 20 mm ,
- une fausse CQR (peut-Être de chine) de 45 livres sans chaîne ni câblot.

La liaison chaîne-câblot était assurée par une manille de 8mm qui certes passait sans problème dans le tube du guindeau mais fragilisait la ligne de mouillage ; ci dessous la manille à utiliser :

bien verifier la liaison chaîne-câblot

 

 

Ayant peu confiance dans la fausse CQR , nous avons décidé de constituer avec la vraie CQR notre mouillage secondaire et d'acheter une ancre de nouvelle technologie .

Delta , Kobra , Spade , Brake ?

Après avoir consulté de nombreux forums , notre choix s'est porté sur une ancre DELTA ; nous n'avons pas pour cette ancre trouvé d'avis négatifs ce qui n'est pas le cas pour les autres où les avis sont très contradictoires; Nous avons choisi cette ancre avant la parution d'un essai comparatif dans Voiles et Voiliers afin de ne pas être influencés par l'essai et choisir une ancre en tenant compte uniquement de l'avis des utilisateurs. Je ne mets pas en doute l'objectivité de la revue mais ayant subi un manque d'objectivité de la revue Loisirs Nautiques il quelques années à propos d'un régulateur d'allure , nous nous méfions des articles de presse.

Nous pensions à terme , sur les bases de ce que nous avions fait jusqu'à maintenant, acheter de la chaîne de 10 mm et organiser nos mouillages de la façon suivante :

 

 

-le mouillage principal serait tout en chaîne , 80 ou 100 mètres + un peu de câblot (souvent 2 mètres sur nos précédents bateaux) indispensable pour l'amortissement, mouiller long c'est encore trop court quand le vent forcit dit-on sur les pontons.
-le mouillage secondaire serait constitué de la chaîne et du câblot récupérés .

 

 

Il nous restait à vérifier la cohérence de ces montages avec le programme 'rodeanch.xls' ; nous faisons plusieurs simulations :

 

 

- à 50 Nœuds de vent et une tenue moyenne des fonds ,les mouillages minimum théoriques sont 45 mètres de chaîne et 6 mètres de câblot ou 15 mètres de chaîne et 41 mètres de câblot.

 

 

On est loin des 80 mètres de chaîne que nous voulions acheter ; on peut donc , en achetant uniquement 15 mètres de chaîne supplémentaires et 6 mètres de câblot constituer nos 2 mouillages.

Avec 65 mètres de chaîne ( la totalité de la chaîne) et 50 mètres de câblot , avec des fonds de bonne tenue , quel est la force du vent théorique que le mouillage peut supporter ?

 

 

résultat :
70 N avec 65 mètres de chaîne et 47 mètres de câblot, pour une hauteur d'eau de 5 mètres.

 

 

Et quel est avec 25 N de vent et 30 mètres de chaîne la longueur minimum du câblot ?

 

résultat :
1 mètre.

 

 

Je pense que nous étions trop "tout chaîne" , nous ignorions l'importance du câblot pour l'amortissement.

Nous avons donc décidé d'équiper notre voilier de la façon suivante :

 

 

Mouillage principal dans la grande bâille de mouillage (un tuyau avec un robinet permet le nettoyage de la chaîne).

Baille de mouillage profonde

 

Ancre delta 20 kg d'IDEM

 

le guindeau est sur le pont , c'était dans notre cahier des charges lors de l'achat du bateau , nous voulions pouvoir mouiller sans avoir en permanence à détasser la chaîne et pour cela il faut une bâille à mouillage profonde et lorsque le guindeau est placé à l'intérieur de la bâille la profondeur en est fortement diminuée.
Il est vrai que pour l' esthétique le guindeau est mieux dans la bâille mais contrairement à ce que l'on pense sa durée de vie ne sera pas plus grande ; il est protégé des paquets de mer mais il est constamment dans un environnement très humide ; sur notre First 38 nous étions toujours obligé d'aérer la bâille en ouvrant le capot pour faire sécher le guindeau , la commande , ....

- Ancre Delta de Lewmar de 20 kg
- 50 mètres de chaîne de diamètre 10 mm et marquage avec des inserts en plastique de couleur

marquage de la longueur de chaîne

- Une terminaison avec émerillon

- Guindeau Lofran type Falkon de 1500 Watts

guindeau

- un Orin (sur nos précédents voiliers nous l'avons peu utilisé)

- 8 mètres (pour avoir 6 mètres d'amortissement ) de câblot en Squareline de diamètre 18 mm (rupture 6700 kgs) épissuré sur 40 cm de chaîne , la jonction avec la chaîne principale se fait par une manille HR de 10 mm de Wichard

epissure câblot-chaîne

 

- 6 mètres de cordage polyamide de 14 mm pour l'utilisation du crochet de mouillage .

Crochet de mouillage

.........ici : comment fabriquer ce crochet

 

 

 

Mouillage secondaire .

- CQR de 45 Livres

-15 mètres de chaîne de diamètre 10 mm qui s'ajoutent aux 50 mètres du mouillage principal par l’intermédiaire d'une manille ainsi les 65 mètres de chaînes peuvent constituer un mouillage principal plus important.

-50 mètres de câblot de 20 mm non épissuré sur la chaîne.

 

 

Résumé en image:

 

Organisation des mouillages sur IDEM

 

Les 65 mètres de chaînes sont installés dans la bâille suivant le schéma ci dessus ; la chaîne est fixée à l' intérieur de la bâille mais après 2 mètres , en sorti du guindeau il est possible de libérer l'ensemble en tranchant une manille en dyneema (vectran) (confection d'une manille textile ) qui relie les deux chaînes;c'est à cet endroit que sera frappé le câblot et 15 mètres plus loin une autre pour relier cette section avec la section de 50 métrés. Il est donc ainsi possible de confectionner soit:

 

 

- 1 mouillage de 50 M de chaîne + 8 mètres de câblot plus 1 mouillage secondaire de 15 M de chaîne et 50 M de câblot
soit:
- 1 mouillage de 65 M de chaîne avec 8 mètres de câblot et un mouillage secondaire avec 8 M (réservé à l'empennelage) de chaîne et 50 mètres de câblot.
soit:
- 1 mouillage de 65 M de chaîne et 50 M de câblot .

 

 

Troisième mouillage

(initialement notre ancre d' empennelage , c'était notre idée au départ mais nous avons décidé de mouiller en plomb de sonde plutôt que d'empenneler et après réflexion , voir le paragraphe 5 ,si nous empennelons un jour nous le ferons avec la Delta et derrière à 8 mètres la CQR de 45 livres))

- CQR de 25 livres
- 8 mètres de chaîne de 10 mm non solidaire d'une ancre .

 

 

Mouillages de l'annexe: une ancre plate de 2,5 kgs ,un grappin repliable, 4 mètres de chaîne de diamètre 6 mm et 20 mètres de polyamide de diamètre 6 mm

 

 

 

2- PAGESUIVANTE , Mouiller , empenneler , embosser ,patte d' oie , alarme GPS

 

 

crée 1/09/2009

29/06/2014 ajout : les chaines inox 316L et 318LN

18/02/2018 responsive mobile

page:53